Des habitants de Fukushima reviennent sur les lieux

Fukushima No Go Zone

Le no man’s land de la centrale nucléaire de Fukushima, cette zone morte est certainement la trace la plus brutale et la plus visible de l’accident nucléaire. Plus de 110 000 personnes ont dû plier bagage, laissant derrière elles des villes fantômes.

La série photographique « Revenir sur nos pas » est une tentation de revenir voir et de poser dans leur maison, leur école ou leur commerce dans la zone d’exclusion nucléaire de Fukushima.  Des images émouvantes réalisées au Japon par les deux photographes français Carlos Ayesta et Guillaume Bression, qui ont regroupé l’ensemble de leurs projets sur Fukushima sur leur site Fukushima No Go Zone.

 

fukushima-nogozone-6.jpg

fukushima-nogozone-7.jpg

 

 

#retouche photo #retouche numérique #retoucheur #publication numérique #digitalpublishing  #chromie #chromiste #montage photos #photo retouche #trucage photo #catalogue numérique #édition numérique

Publié par Retoucheur

Retoucheur professionnel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :