Des habitants de Fukushima reviennent sur les lieux

Fukushima No Go Zone Le no man’s land de la centrale nucléaire de Fukushima, cette zone morte est certainement la trace la plus brutale et la plus visible de l’accident nucléaire. Plus de 110 000 personnes ont dû plier bagage, laissant derrière elles des villes fantômes. La série photographique « Revenir sur nos pas » est une tentation de revenir…

Continuer la lecture